40 —

l’allée sous les arbres
un chemin d’hiver
la pierre du songe
comme_une absentée

la terre plus noire
accueille le ciel
— des cristaux épars
laissés brillent parmi l’herbe

une chute d’eau
résonne des glaces
où fige l’écume

mais toujours demeure
un réseau de mousses
aux basaltes rouges.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :