37

laisse la couleur
être le seul ciel
à même la main
l’ouvert boréal

et les arbres savent
depuis leurs racines
et depuis la roche
quelle aspérité

risquer dans le vent
et la nue furieux hostiles
cela du plus frêle

connaître du puis vivre  delà le
la forme du sel
un son cristal — de les Nombres. de nuit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :