32.

au décours du fleuve
c’est toujours la même
erre et l’eau multiple
et une se brise

le méandre accroît
et  et ouvre un delta le delta ouvert
que verse son autre
au plus vaste espace

où sont les oiseaux
— eux dont les pas seuls
ici sont à naître

parmi les estrans  l’immanence
on déchiffre à peine
quelles lettres ils laissent
les signes qu’ils laissent.  tracent.

L9992258

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :