20.

de l’absence que dire
quoi delà la figure
il semble que le songe
s’entremêle ici un

au devenir le geste
que retiennent le vide
un reflet l’eau plus vive
et du plain chant résonne

et l’ quel chaque instant et la cette trace
d’avoir été renverse  ce temps moment
où et l’instant et la trace
déposent ajourée des fractales l’ajour

un limon des poussières
quelques poussières brûlent
et la lumière brève
porte de l’éternel.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :